Minimalist Illuminating Serum avec Gressa Skin

A peu de choses près, on  a les mêmes ingrédients dont l’huile de brocoli en tête : une solution là encore biphasée qui nécessite d’être bien secouée. D’ailleurs il faudra y mettre plus de coeur à l’ouvrage : c’est comme s’il y avait plus d’huile que de nacres, ce que vous pouvez constater sur la photo ci-contre. C’est donc forcément plus embêtant à appliquer… Difficile d’obtenir une goutte de nacres purs, auquel cas l’application huileuse se révèle peu précise et légèrement inconfortable.  

 La matière aura forcément tendance à briller, et si on l’étale trop on perd de l’éclat… Sans doute que je manque encore un peu d’expertise En revanche une fois le geste maîtrisé, le rendu est très joli. Subtil et naturel, il apporte un glow sans faire boule à facettes. C’est tout ce que je demande à un highlighter.
Pour l’application, évitez de trop étirer le produit. Tapotez-le plutôt à des endroits stratégiques (haut des pommettes, arc de Cupidon, bout du nez…). A vous de bien doser, tapoter sans faire trop pénétrer (mais faire pénétrer un peu quand même) pour éviter la brillance due à l’huile… Question d’entraînement !

Résultat : J’aime beaucoup ce produit mais le trouve un peu compliqué à travailler. J’adore le rendu qui, là encore, est très modulable. Les nacres sont plutôt rosés, d’un rose pâle que je verrais mal sur les carnations foncées… Malheureusement aucune autre teinte n’est dispo. Comme sont cousin FDT, il est extrêmement cher: Prix 47€ pour 15ml. Mais finalement ultra économique en raison de la toute petite mini quantité nécessaire pour avoir un joli glow Le temps que je me fasse la main, ce produit risque de devenir un de mes chouchous lui aussi !
.

Publicités