Minimalist Corrective Serum Foundation avec Gressa Skin

J’adore le format « pipette », le format typique des sérums quoi… Idéal pour doser ! Il ne faudra pas oublier de bien secouer la fiole avant chaque utilisation puisque la solution est biphasée. Vous conviendrez que ce serait bien dommage  de se retrouver uniquement avec de l’huile au bout de notre pipette… Une fois shakée, la texture est assez surprenante puisque très liquide ! Mais ne vous y trompez pas, la matière s’étire hyper bien et se fond aisément sur la peau. Je préfère l’appliquer au doigt. Sans ça, j’aurais trop peur qu’un pinceau ou une éponge absorbe les petits pigments tout en atténuant les bienfaits de ce nectar si délicat. Sachant que quatre gouttes maxi suffisent à recouvrir votre face, on peut dire que – malgré le prix de départ – ce format est économique. Personnellement je n’ai besoin que d’une goutte pour chaque joue et pas ailleurs. Je veux seulement camoufler mes rougeurs et cicatrices boutonesques. Si cela ne suffit pas, je rajoute une micro goutte ciblée pour plus de couvrance. Justement, ce n’est pas un fond de teint plâtreux, la couvrance est donc légère mais très modulable. A la première couche vous aurez un teint plus unifié et ce de façon très naturelle sans pour autant cacher les très grosses imperfections. Pour ça il faudra en rajouter localement, en tapotant, ou bien vous contenter de votre correcteur habituel.  Bon, il est actuellement légèrement trop clair. mais il se fond malgré tout très bien ! 11 teintes sont disponibles pour toutes les carnations, il est même possible de les mixer entre elles pour obtenir sa teinte idéale mais, honnêtement, vu le prix on s’en passera très bien.
Si on décrypte le bazar, nous avons en premier de l’huile végétale de brocoli ce qui lui confère une odeur un peu particulière – bien que très végétale – qui en dégoûte certains. Pour ma part je trouve ça très léger et tout à fait supportable… Pas de panique pour les anxieuses, cela ne reste pas du tout une fois appliqué. C’est aussi grâce à cette huile que votre peau paraîtra plus lisse, plus floutée. L’huile de brocoli est un « silicone like » sans les méfaits du silicone, à savoir aucun effet occlusif. 
Nous avons par la suite de l’extrait de Neem, de l’extrait de Prêle, de la Mélisse, de l’Epine Vinette, Argousier, Baie de Sureau, ou encore de Margose, et enfin de la racine de Réglisse.
0 silicone, 0 paraben, 0 truc dégueu. 
Le rendu se veut mat et poudré selon la description du produit, mais il a aussi tendance a me faire briller sur la zone T très rapidement donc je m’en passe à ce niveau là . Il est dit qu’il s’adapte à tout type de peau mais si la vôtre est très grasse je ne vous le recommande pas : il vous fera briller c’est certain. Peut-être qu’en poudrant votre visage vous pourrez contrer cet effet…? En revanche il ne vous apportera aucune imperfection ! Les huiles utilisées ne sont pas comédogènes et procurent un véritable soin. Aucune d’elles n’est présente simplement pour texturiser le bazar comme dans les FDT traditionnels, ici chaque huile a une fonction « noble ».
Résultat : Je l’adore. Le résultat est discret, naturel, modulable en période de crise, et surtout il n’étouffe pas la peau et n’empire pas celles qui ont des soucis ! Moi qui n’utilisais que de la poudre par précaution, je dois dire que je suis conquise avec ce type de produit. Il laisse la peau extrêmement douce, et au démaquillage on n’a pas l’impression de dévoiler une peau terne, bien au contraire ! C’est mon gros coup de coeur du mois.
Le hic : son prix. 58€ pour 15ml ! C’est hyper cher… Mais comme je vous le disais, très peu de produit suffit à faire le job. Le miens risque de me durer un moment.
.

Publicités